Vidéo et réseaux sociaux, une histoire d’amour à la verticale.

La vidéo comme vecteur de  communication, c’est pas nouveau. A priori, on pourrait se dire que ce n’est plus une tendance à suivre, et pourtant ! Les réseaux sociaux ne cessent d’innover en matière de fonctionnalités pour satisfaire toujours plus les besoins des consommateurs, merci le marketing qui pense à nous.

On en parlait dans un précédent article – juste ici – la vidéo est et continue d’être le levier star des stratégies marketing, sous toutes ses formes et quel que soit le canal utilisé : emailing, social media, prod tv…

Alors oui, la vidéo est un média incontournable, mais comment a-t-elle évolué depuis 2021 et que nous réserve-t-elle pour 2022 ?

 

L’explosion du format vertical

 

On ne présente plus Tiktok et son contenu ultra viral au format vertical. On ne présente plus, non plus, les stories Instagram (snapchat, on ne t’oublie pas totalement, petit fantôme jaune, mais un peu quand même) ainsi que les Réels d’Instagram, copiant le format Tiktok et permettant par extension de réutiliser le contenu produit pour tiktok directement sur insta. Depuis quelques mois, ce type de format apparaît également sur Youtube.

 

La question à se poser c’est donc “pourquoi ça marche ?” On pourrait détailler des tas de données sur l’expérience utilisateur, mais pour faire simple : le format vertical et les vidéos sont ce que les internautes préfèrent consommer. La raison est facile à décrypter : le format vertical, c’est LE format mobile et c’est l’appareil privilégié des utilisateurs. En 2020 en France, le temps passé moyen par jour sur mobile était de 2,9 heures. Consommer du contenu en continu, de partout et sans interruption : merci le scroll infini !

 

L’apparition de Youtube Shorts, un enjeu pour les marques

 

Les Youtube shorts, ce sont les petits derniers en format vertical. Et oui, même si Youtube a un peu trainé pour sortir sa version, les vidéos c’est ce qui marche (si Youtube ne le sait pas, qui le sait ?), le format vertical c’est ce qui est le plus utilisé, il était donc temps pour le roi des réseaux vidéo de s’en emparer. 

 

Les marques et les influenceurs ont donc tout intérêt à se positionner sur ce format : une manière efficace de conquérir une audience déjà présente (juste pour rappel, Youtube est le deuxième site le plus visité après Google, the place to be pour les addicts de la vidéo). En 2022 donc, il est indispensable de proposer du contenu orienté utilisateurs et qui se consomme facilement sur mobile. #snack content ! Vive le contenu vertical, court, percutant et rapide à consommer : ben oui, parce que les vidéos horizontales, c’est un peu pénible ! Il faut mettre son téléphone à l’horizontal, tout ça tout ça…

 

Voilà pour les évolutions du contenu vidéo 2022

 

mais sans “breaking news” : les shorts (et plus généralement la vidéo verticale) ne sont pas des recettes miracles. Les contenus de type “snack” doivent être stratégiquement réfléchis en amont, correctement produits et intégrés dans un calendrier éditorial lié aux autres contenus et réseaux de la marque/du produit pour capter et fidéliser votre audience cible. On est d’accord que là, on révise.

 

À l’Atelier, entre autre chose, on kiffe bosser sur de la production vidéo et on a quelques petites références sympas à retrouver sur notre youtube ou dans les fiches projets juste ici :

Donc si vous avez besoin d’une production vidéo, en vertical ou pas, vous savez qui appeler.
Allez, à plus dans le bus… et à bientôt en vidéo !

Newsletter #27