Le live Shopping… Oui ben quoi ?

On prend les suivants et on continue !

C’est à peu près ce que j’ai répondu quand ce sujet m’est échu lors de notre réunion éditoriale mensuelle. Déjà parce que je ne savais pas ce que c’était. Ensuite parce que j’ai cru qu’on me parlait juste de Téléshopping. Si vous ne savez pas vous-même ce que c’est, je vous explique pourquoi j’avais tout à fait tort… Quoi que !

 

Une tendance émergente ?

 

Déjà, moi je suis un vieux crouton* et je ne consomme, sauf veille métier, que très peu les réseaux sociaux. Alors si comme moi vous avez loupé cette tendance, vous êtes bien à la bourre mes cocos. Parce que le live shopping a déjà conquis les e-shoppers Chinois via Taobao, WeChat, Douyin et entre autres Bilibili depuis quelques années. Et maintenant une bonne partie du monde via Tik Tok, Insta, etc. Phénomène amplifié par la pandémie qui nous a poussé à consommer encore plus à distance.

 

Live et interactif !

 

Prenez un•e gentil•lle animateur•rice, un flux vidéo live, quelques produits et des fonctionnalités de e-shopping et vous avez les ingrédients. Le principe est simple, on fait une “déballe” produit face cam avec le sourire, en direct. Au fil de la présentation l’internaute peut shopper/chopper les produits qui l’intéressent directement dans l’interface du flux.

 

Déjà vu ?

 

A vrai dire, j’avais déjà un peu étudié le sujet au début du premier confinement. Quand l’un de mes amis m’avait demandé de l’aider à concevoir une plateforme de vente en ligne de produits cosmétiques. Il m’avait décrit le principe et, en cherchant un peu, j’avais vu que de nombreux sites proposaient déjà des outils clé en main pour implémenter ces technos-là. Je ne vous donnerai pas de lien parce que je n’ai pas de reco à faire sur un presta plutôt qu’un autre. Mais je vous recommande l’article d’ “Influence4you” pour plus de détails.

 

Du web avec de vrais gens dedans !

 

Ce qui m’intéresse ici c’est que ces acteurs parlent de réhumaniser le web avec le live shopping. Une promesse vieille comme le web 2.0 (comprendre web participatif), et toujours de moins en moins vraie, vu le nombre d’algorithmes qui influencent nos comportements et réduisent le web à ce que nous aimons déjà. Le live shopping ce n’est ni plus ni moins que des vendeurs sympathiques dans votre main en lieu et place du magasin.

 

Et avec ça ! Elle prendra quoi la petite dame ?

 

Attention pas de faux procès : je ne trouve cela ni mal ni bien, je suis juste encore une fois amusé de constater que le vent actuel de nouveauté dans la vente en ligne c’est de reproduire le monde d’avant avec des Call-To-Action. Ajouter des vendeurs souriants à nos sites e-commerces habituels, la TV le fait déjà depuis des décennies. La preuve que rien ne vaut le charisme d’un bon commerçant, un point c’est tout.

 

Et donc quoi ?

 

En même temps, on y gagne quand même : un vendeur de téléachat ou de boutique quand il a fini, il rentre chez lui et si c’est loupé, c’est loupé. On n’a pas acheté. Le flux, on peut le voir en replay à volonté, voire même le skipper pour arriver tout de suite au petit cachemire Monoprix porté par Mademoiselle Agnès à 79€ et ça c’est nouveau ! Merci Internet.

Newsletter #25